Pierre - Logistique

Passionné de snowboard, Pierre a passé une dizaine d’années à travailler comme saisonnier dans les stations alpines pendant l’hiver. Cuisinier, serveur, il a touché à tout, du moment qu’il pouvait dévaler les pistes. Fonceur, il l’est assurément, mais en fondant une famille, il a peu à peu délaissé l’intérim pour avoir une vie plus stable et profiter de ses enfants qu’il adore.

Aujourd’hui il mène une vie plus au calme en famille, apprécie de vivre à la campagne, mais adore sortir au restaurant, aux concerts, et consacre beaucoup de temps à la musique. Guitariste, il écoute surtout du punk, du rock, du métal, et nous a d’ailleurs initié dans l’entrepôt à des playlists plutôt « décoiffantes » ! Il avoue une grande passion pour les films des années 80 et 90, même les plus kitchs, qu’il regarde aujourd’hui avec ses enfants. Il aime partager avec eux toutes ses passions, ses loisirs, les initier à un maximum de choses avant qu’ils affirment plus leurs goûts, et que ça devienne un peu plus compliqué !

Son arrivée chez Naturapi, c’est en 2012, une annonce trouvée au hasard à Pole emploi, pour un poste de magasinier. En janvier 2012, il neigeait fort à Aubière, et ses premiers pas dans l’entreprise furent pour déneiger l’accès pour les camions !

L’apiculture était loin d’être un terrain connu, mais il lui a bien fallu apprendre à connaître tout le catalogue pour préparer les commandes. Aujourd’hui, Pierre se plait dans cet environnement, mais la curiosité de ses enfants pour les abeilles ne suffit pas à le convaincre de mettre une ruche au jardin, (entre nous, il a un peu peur des piqûres !).

Pierre fait partie de notre équipe Logistique depuis bientôt 9 ans. Réception des marchandises, préparation de commandes, optimisation de l’entrepôt, formation des nouveaux, il est partout où le besoin se fait sentir, jamais le dernier non plus pour donner un coup de main aux autres services.

Ce qu’il aime principalement dans son métier : « c’est qu’il faut foncer ! On ne s’ennuie pas, ça dépote, c’est un travail physique, et puis surtout il y a une bonne ambiance, on a la musique dans l’entrepôt toute la journée, c’est hyper motivant. A travail égal, je ne serais pas resté dans une autre entreprise, l’ambiance est très importante. »

Pour ce qui est de l’ambiance il sait de quoi il parle notre Pierrot, champion du monde des imitations, on l’entend aussi souvent vocaliser et glouglouter quand il prépare des commandes. Au boulot, il fonce, c’est un hyper-actif-rapide-efficace, mais surtout hyper sympa !

Alors bien sûr, il a accepté de bon cœur de se prêter à l’exercice du portrait chinois, le plus dur a été de le faire asseoir plus de cinq minutes !

Si tu étais une musique tu serais ?

Smells like teen spirit de Nirvana. Ce titre a été fondateur pour moi, une réaction épidermique la première fois que je l’ai entendu, il fallait que je me mette à la guitare!

Si tu étais un accent tu serais ?

J’adore les accents, c’est beau ça représente la diversité. je ne suis pas glottophobe, ça non ! Je crois que mon préféré c’est l’accent Québécois, il me fait rire et il a beaucoup de charme.

Si tu étais un jeu, tu serais ?

Le Jungle Speed ! Il faut être très rapide, il faut foncer. Ce n’est pas un jeu qui demande de l’imagination ou de la stratégie, moi j’aime quand il faut aller vite, et puis c’est convivial on se marre !

Si tu étais un plat, tu serais ?

Plutôt qu’un plat, un saucisson ! Moi le porc, j’adore ! Il en existe de toutes sortes, ça se mange n’importe où à n’importe quelle heure, encore meilleur à l’apéro avec les copains.

Si tu étais un vêtement tu serais :

Un t-shirt, d’un groupe de rock, c’est mon uniforme, au travail ou à l’extérieur.

Si tu étais un moyen de locomotion, tu serais :

Un longboard, c’est la liberté, des courbes amples, le nez au vent, cool !

Si tu étais une devise tu serais :

« Ça va ça vient, c’est comme la queue du chien ! » Je le dis souvent, c’est une façon amusante de dire que dans la vie il y a des hauts, des bas, et qu’il faut prendre ça avec optimisme, rester positif, le reste passera.

Revenir à l'histoire