Apiculteurs, apicultrices, savez vous comment bien choisir votre reine ?

Des dizaines de milliers d’ouvrières et quelques centaines de faux-bourdons sous la coupe d’une souveraine ; c’est ainsi que se constitue toute colonie d’abeilles domestiques.  Il existe différentes races élevées par l’apiculteur, la plupart ont été introduites sur tous les continents au cours de la période des colonisations.

Très souvent, nous nous posons la question de la race. Nous hésitons, nous nous questionnons : quelle race s’adaptera le mieux à la région, à la miellée de colza des champs d’à côté ? Sera-t-elle douce, sera-t-elle populeuse ou capricieuse ?

Voici les races de reines que vous pourrez commander en ligne sur naturapi.com :

Reine frère Adam

Appelée aussi « Buckfast » (appellation protégée), est la race d’abeille croisée incontestablement la plus réputée. Cette hybridation a été réalisée par le frère Adam (1898 – 1996), elle tient son nom du rucher de « Buckfast » situé dans le sud de l’Angleterre. Le résultat des croisements effectués par Adam révéla qu’elle résistait mieux à la redoutable « maladie de l’île de Wight » causée par la «mite trachéale » des années 1900.
Aujourd’hui, cette race d’abeille est aussi bien utilisée par les amateurs que les professionnels.  Choyée pour sa douceur et sa production de bonne qualité, elle est également peu essaimeuse à la condition que vous veilliez à ses réserves entre deux miellées et en hiver. Elle est prolifique, excellente butineuse et propolise peu.

Reine Italienne Ligustica

Elle tire son nom de la région de Ligurie en Italie. Même si étymologiquement leur nom de signifie pas « langue » comme on pourrait le croire, elles ont effet une langue relativement longue.

Elle est aujourd’hui l’abeille l’une des plus répandues chez les apiculteurs des principaux pays producteurs. Douce et populeuse, elle est souvent sélectionnée pour les productions de gelée royale. Nous la recommandons également pour l’élevage et les fortes miellées. Veillez tout de même à surveiller les provisions durant l’hiver car elle ne produit pas énormément de réserves.

Reine caucasienne

Sa région d’origine a fait de l’abeille caucasienne une race particulièrement résistante à l’hivernage ; elle pourra survivre à des hivers rigoureux et des étés chauds. C’est elle qui possède la langue la plus longue de ses consœurs, avec une taille de 7,2 mm. Elle est idéale pour les productions de miel de fleurs dont la corolle est profonde et difficile à atteindre comme l’acacia, la luzerne ou le trèfle.

Très douce, elle est reconnue pour amasser de grandes quantités de propolis. Elle est également très bonne éleveuse de cellules royales artificielles.

 

Les abeilles ont leur reine et les cigognes leur conducteur.

Proverbe Danois

Selon le choix de la race que vous utiliserez, il vous faudra vous adapter à ses faiblesses et profitez pleinement de ses forces !
Une fois choisie, vous passerez à l’étape du Remérage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée.

Champs Obligatoires *