Naturapi

Gants

Afin de se protéger au mieux des piqûres d’abeilles, l’apiculteur doit impérativement se couvrir. Il a pour cela le choix de la tenue : combinaison intégrale, blouson avec voile, vareuse, pantalon, chapeau et voile, et bien sûr : une paire de gants.

Une paire de gants d’apiculture est un outil à ne pas négliger. Vous devez impérativement protéger vos mains avant de manipuler ou de travailler sur une ruche. En effet, elles sont exposées en premier dans la colonie. Les abeilles auront d’ailleurs tendance à les attaquer, car c’est ici que sont réalisées toutes les manipulations qui peuvent les déranger.

Les gants d’apiculture permettent aussi d’éviter que les abeilles ne s’infiltrent dans la tenue de travail. En général, les blousons ou les combinaisons sont resserrés au niveau des manches, mais il se peut que cela ne soit pas suffisant. Comment choisir ?  Voir plus.

Filtrer les produits
Loading...

Quel gant choisir ?

Généralement, les gants en cuir ou en latex sont privilégiés. Le gant d’apiculture en cuir est plus épais et plus résistant. Il associe liberté de mouvement et durabilité dans le temps. L’avantage majeur de ces paires de gants repose sur le fait qu’ils protègent tout votre avant-bras. C’est un modèle qui est conseillé pour les apiculteurs plus expérimentés ou qui ont besoin de travailler avec des abeilles plus agressives Malheureusement, sa rigidité limite la finesse dans les manipulations.

Naturapi propose des gants en cuir bovin ou ovin, avec des manchons en coton ou nylon, plus ou moins renforcés selon l’intensité de votre pratique apicole et le niveau de protection recherché. disponibles dès la taille 4 pour les enfants jusqu’à la taille 12 pour les plus grands.

Les gants en latex, avec une matière plus fine et plus proche de la peau, vous donnent une meilleure précision dans vos gestes. Cependant, ils sont plus fragiles et peuvent se déchirer au contact d'un morceau de bois ou de métal. Ils sont en revanche parfaits pour effectuer les traitements contre le varroa car, étant non poreux, ils protègent l’apiculteur, et peuvent être lavés plus facilement. Économiques et légers, ces gants sont recommandés aux débutants.

Comment nettoyer ses gants d’apiculture ?

Pour les gants en cuir

Le miel est très collant, comme la propolis, et les gants en cuir sont vite incrustés, il faut donc vite faire le deuil de les garder immaculés ! En revanche il est possible de les laver, à défaut de les détacher :

Lavez les gants avec de l'eau tiède et du savon. La cire excessive, le miel et la propolis seront éliminés en grande partie.

Les taches sont difficiles à enlever du cuir et pour les récupérer vous aurez donc besoin de le faire tremper dans de l'eau chlorée pendant un certain temps. Cela fonctionne également comme désinfectant. Le chlore est disponible sur le marché sous forme concentrée. Vous pouvez le diluer avec de l'eau conformément aux directives imprimées, puis l'utiliser.

Rincez les gants abondamment et faites les sécher au soleil. Pour éviter qu’ils se rigidifient en séchant, appliquez une huile pour traiter le cuir. Vous pouvez également l’utiliser plusieurs fois après leur séchage pour que le cuir garde sa souplesse. Ils seront plus confortables pour vous et vos abeilles. Un gant dur pourrait tuer les abeilles pendant les manipulations.

Pour gants d’apiculture en latex

Le nettoyage des gants en latex est assez facile : à la main, avec de l’eau savonneuse ou légèrement javellisée, le miel et la cire disparaîtront sans problème. Vous pouvez également utiliser un désincrustant propolis. Vous pouvez aussi les jeter dans la machine à laver, et ils seront frais et propres pour que vous puissiez les utiliser à nouveau.