Naturapi

Vareuses et Blousons

La vareuse est l'un des accessoires emblématiques de l'apiculteur. Facile à enfiler par-dessus vos vêtements elle apporte une protection de base indispensable pour travailler au rucher. Le chapeau et le voile sont incorporés à la tenue. Combinée à un pantalon d'apiculture, la vareuse vous permettra d'intervenir sereinement pour un investissement minimum !

Vareuse ou blouson d’apiculture ?

Avantage et inconvénient de la vareuse pour apiculteur

La vareuse d’apiculture est le vêtement le plus simple et le plus économique pour pratiquer l’apiculture : on l’enfile comme un pull, le voile est intégré et elle est généralement équipée de plusieurs poches bien pratiques pour ranger des clés ou un téléphone. Le chapeau est un chapeau rond, qui offre une bonne visibilité. C’est un vêtement adapté à une pratique occasionnelle, ou en complément d’une combinaison pour les visites rapides avec un équipement plus léger.

Avantage et inconvénient du blouson d’apiculteur

Le blouson d'apiculture est décliné avec deux types de chapeaux : le voile anglais (ou voile astronaute) et le chapeau rond. Le voile astronaute est plus rigide car armé par des arceaux ce qui lui évite de bouger lorsque vous intervenez sur une ruche. Ouvert par un zip sur le devant, le blouson s'enfile comme n'importe quelle veste et assure une excellente protection contre les abeilles.

Vous trouverez chez Naturapi des blousons à voile anglais ou à chapeaux ronds, mais aussi des blousons à col bourrelet à utiliser avec un voile séparé et un chapeau d’apiculteur. Aérés, renforcés, toutes sortes de modèles existent pour répondre à votre besoin.

Choisir entre la vareuse et le blouson

La vareuse est en général un peu plus économique que le blouson car il y a moins de façon dans la fabrication. En revanche, c'est avant tout une question de confort et de fonctionnalité. Pour l'apiculture de loisir, peu intensive, ou bien pour faire visiter des enfants, Naturapi vous conseille de choisir une vareuse, simple, peu onéreuse, elle assurera la fonction de vêtement de protection basique.

Si vous souhaitez un vêtement dans lequel vous pouvez garder de nombreux accessoires, préférez un blouson ils ont en général plus de poches. De même, si vous pratiquez une apiculture un peu plus intensive, un voile anglais à ouverture frontale comme sur nos gammes Astro-Pro ou Api-Airmax vous permettra de vous réhydrater sans quitter votre tenue sur le rucher. Le voile est aussi un peu plus épais et plus résistant, contre les branchages notamment.

A savoir sur la vareuse d'apiculture

Quelle vareuse d’apiculture ?

Naturapi propose deux modèles de vareuses en coton, l’un très économique et l’autre plus élaboré et décliné en tailles enfant. La vareuse Natureco est équipée d'un chapeau souple à double arceau pour maintenir le voile éloigné du visage. C'est un vêtement basique et économique. La vareuse Naturapi est un vêtement de grande qualité, en coton epais mais souple, qui offre toute la sécurité nécessaire. Elle est déclinée en 3 tailles enfant et disponible du S au XXL en tailles adultes.

Comment choisir une vareuse d'apiculteur ?

Gardez à l'esprit que les vareuses sont des vêtements qui taillent plutôt grand. Ils sont prévus pour être portés sur une tenue "de ville" et pour permettre à l'apiculteur d'être libre de ses mouvements. Choisissez donc la taille la plus proche de ce que prendriez pour un t-shirt ou un pull. Certaines vareuses existent dans différentes couleurs, toujours assez claires pour être bien visibles par les abeilles, parfois dans des teintes vertes ou beiges pour se fondre dans le décor. Tant que vous ne vous orientez pas vers une couleur foncée que les abeilles ne voient pas, ou bien vers le rouge qui attire le frelon asiatique, tout est permis !

Comment nettoyer une vareuse d'apiculteur ?

Les vareuses en coton peuvent être passées à la machine à laver à 30° si le voile est amovible. S'il est fixe, préférez un lavage à la main avec une lessive douce ou du savon de marseille pour éviter d'abîmer le voile en nylon, c'est la partie la plus fagile de votre vareuse et c'est celle qui protège le visage, la zone la plus critique pour les piqûres d'abeilles. La propolis est difficile à désincruster alors même en utilisant un produit adapté, la tenue de l'apiculteur est rarement immaculée. Soyez vigilant dans le choix des produits de lavage, car les parfums puissants ou trop fleuris risquent de rendre les abeilles agressives, mieux vaut rester dans la neutralité olfactive au rucher !

Pourquoi un habit de protection est-il nécessaire ?

Il est important de se protéger des piqûres d’abeilles car elles sont à la fois douloureuses et dangereuses, bien qu’heureusement elles restent la plupart du temps inoffensives pour la santé.

Si certains apiculteurs travaillent à mains et tête nues par habitude ou commodité, il faut savoir que même sans terrain allergique, on peut d’un jour à l’autre, et sans raison particulière, développer une allergie au venin d’abeille. C’est hélas le jour de la piqûre de trop que l’on s’en rend compte, avec parfois des conséquences lourdes, comme la formation d’un oedème douloureux et pouvant gêner la respiration.

Lorsqu’il fait chaud, où que l’on manque de temps, on peut  rechigner à s’équiper en intégralité et négliger ainsi le risque que peuvent représenter les piqûres, mais il est préférable de choisir un vêtement léger comme une vareuse d’apiculture ou un blouson pour pouvoir se protéger, particulièrement si les abeilles sont agitées. Même des abeilles douces peuvent devenir agressives lorsque l’on récolte le miel, que l’on ouvre une ruche par temps frais, ou encore que le temps est à l’orage. Certaines manipulations comme la récolte sont trop critiques pour se risquer sans tenue d’apiculture adaptée.