Naturapi

Pollen et Gelée Royale

Les vertus incroyables de la gelée royale ne se limite pas à l’intérieur de la ruche. En complément des autres produits de la ruche qui contribuent au bien-être du corps, la gelée royale apporte une amélioration sur le plan nutritif, énergétique et métabolique. Tout comme la propolis à macher ou en gomme, elle est utile pour renforcer votre organisme. Ses propriétés antibiotiques sont efficaces contre les virus en période de grippe. Elle permet également un prompt rétablissement des petits maux occasionnés par l’hiver. La gelée royale en crème pour le visage régénère la peau et la garde hydratée. Voir plus.

Le pollen est ce qui permet aux fleurs de se reproduire. Les grains de pollen correspondent aux cellules mâles de la plante, que le vent ou les insectes transportent d’une fleur à une autre, assurant ainsi la reproduction et la diversité génétique.

Au long d’une journée de pleine activité, ce sont des centaines de milliers de fleurs qui sont visitées par une seule colonie d’abeilles mellifères.

Qu'est-ce que le pollen d'abeille ?

Le pollen est un aliment indispensable au développement des abeilles. Des butineuses se chargent de collecter spécifiquement et le rapportent sous forme de pelotes fixées sur leurs pattes postérieures.

Quand elles veulent prélever le pollen pour leur alimentation, les abeilles le collectent consciencieusement sur les étamines des fleurs. Elles agglomèrent les minuscules grains de pollen en pelotes en les humectant avec leur salive, mélangée à du nectar, ensemençant le pollen récolté de ferments lactiques.

  • On estime qu’une seule pelote de pollen nécessite le butinage de 300 fleurs environ!
  • Une pelote contient entre 100 000 et 5 000 000 de grains de pollen !

Le pollen est alors stocké dans les alvéoles de cire dans la ruche. Le processus de fermentation va se poursuivre durant une dizaine de jours. Il a pour but de permettre la digestion du pollen par les larves. Au printemps, en cas de pénurie, la consommation d’un pollen dont la fermentation n’est pas terminée peut d’ailleurs être cause de maladie.

Composition du pollen

  •   27% de glucides : les plus représentés sont le glucose et le fructose.
  •   24% de protides : parmi les protides on retrouve les 8 acides aminés essentiels pour l’Homme.
  •   18% d’eau
  •   18% de fibres : cellulose et hémicellulose
  •   5% de lipides : on y retrouve des cires, des acides gras essentiels et aussi hélas des traces d’hydrocarbures.
  •   5% de minéraux : potassium, fer, calcium, magnésium, phosphore, silicium, soufre, chlore, manganèse, sélénium, cuivre et zinc.
  •   3% divers dont vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9, B12, vitamine C, flavonoïdes et caroténoïdes.

On trouve dans le pollen frais des enzymes telles que les invertases, amylases, diastases, et les ferments lactiques apportés par l’abeille, ce qui confère au pollen frais une grande partie de ses vertus.

Rôle du pollen pour les abeilles

Le pollen de fleurs est la source quasi exclusive de protéines de la colonie d’abeilles.

Les abeilles se nourrissent de protéines au cours de leur développement et au début de leur vie d’adulte. Les larves sont nourries avec une pâte constituée de pollens mélangés à du miel. A l’exception de ma reine, seule et unique femelle nourrie en continu de Gelée Royale.

Pour son développement, l’organisme de l’abeille a besoin de 11 acides aminés essentiels. Très peu de pollens les contiennent tous c’est pourquoi, comme pour l’Homme, c’est la diversité de l’alimentation qui permet de répondre aux besoins en nutriments et minéraux.

Récolte du pollen

Un dispositif appelé « trappe à pollen » est installé par l’apiculteur à l’entrée des ruches d’abeilles pour la récolte des pelotes de pollen. De retour à la ruche, les butineuses passent par de petits orifices calibrés pour qu’elles passent sans se blesser, mais qui bloquent et détachent en douceur les pelotes accrochées à leurs pattes. Si ce procédé n’est pas dangereux pour l’abeille, l’apiculteur doit veiller à faire un prélèvement raisonné afin de ne pas porter atteinte au bon développement de la colonie sur le rucher.

Il est vivement recommandé de ne prélever le pollen qu’une semaine sur deux, et ce en pleine période de récolte pour les abeilles.

Identification des pollens

Chaque pollen a une couleur spécifique. Cela permet de les différencier sur les pelotes ramenées par les butineuses, et dans les cellules où elles les stockent.

La couleur des pollens couvre une large palette, du blanc jusqu’au brun ébène, avec cependant une dominante des tons jaune orangé.

Les pollens sont aussi caractérisés par leurs formes et leurs motifs. L’aspect extérieur du grain de pollen est toujours unique.

Quels sont les bienfaits du pollen frais ?

Intérêt nutritionnel

Quelle que soit son origine florale, il constitue un excellent complément alimentaire contre la fatigue en général, dans les cas de convalescence (post-opératoire, post-infectieux), de carences, d’anorexie, en période d’activité physique et intellectuelle intense (sportifs, étudiants), en prévention de l’ostéoporose. 

Les apports en termes de santé

Gorgé d’éléments nutritifs il s’avère précieux à de nombreux égards :

  • Le pollen contient de la rutine, qui renforce les vaisseaux sanguins et les capillaires.
  • Plusieurs études scientifiques ont montré son intérêt dans le traitement de l’inflammation de la prostate.
  • Les flavonoïdes du pollen aident à diminuer le cholestérol et les inflammations, contribuant à prévenir les maladies cardiaques.
  • Fortement antioxydant, il aide à neutraliser les radicaux libres qui endommagent les cellules de notre organisme.  Il renforce les phanères et réduit la chute des cheveux.
  • Par sa richesse en nutriments, il représente un super-aliment lors de la grossesse et de l’allaitement.

Consommer le pollen d'abeille

La consommation de pollen remonte aussi loin que celle du miel, et encore aujourd’hui dans certains pays, les deux sont dégustés à même le rayon en croquant dans la cire.

Aujourd’hui on produit des compléments alimentaires contenant du pollen, mais aussi du pollen frais ou sec qui peut être utilisé dans l’alimentation dans sa forme brute.

Comment manger le pollen ?

Les pelotes de pollen peuvent être facilement dissoutes dans une compote, un yaourt ou encore de l’eau ou un jus de fruit. C’est affaire de goût. Il est excellent mélangé à une cuillère de miel.

Chaque grain aura un goût différent selon la fleur dont il provient, certains seront plus sucrés, d’autres plus amers, mais la plupart ont une saveur forte, poudreuse, florale et légèrement sucrée.

Quelle quantité journalière de pollen consommer ?

Le pollen se consomme en cure de 4 à 6 semaines, idéalement au printemps et en automne. De 6 à 40g par jour pour un adulte, 1 cuillère à café par jour pour les enfants au-delà de 3 ans.

Précautions à prendre avec le pollen : effets secondaires

Les effets indésirables du pollen consommé en trop grande quantité sont les maux de tête et de ventre, les nausées et la diarrhée. Des cas de réaction allergique grave ont été observés avec des gonflements (œdèmes) et des crises d'asthme.

Comment conserver le pollen frais ?

Conservé à l’air libre, le pollen risque de fermenter et moisir sous l’effet d’une atmosphère humide, ou bien se dessécher.

Il est donc d’usage soit de le sécher, soit de le congeler afin de pouvoir le conserver et le consommer plus longtemps.

Le pollen sec est obtenu par un séchage (max. 40°C). Son taux d’humidité est abaissé à 5% environ. Ce mode de conservation évite tout développement de microbes, et permet de le garder et le consommer jusqu’à 18 mois, en le stockant dans un endroit sec à l’abri de la lumière.

Pour maintenir le pollen frais, on le congèle tout simplement. Cela reste la meilleure façon de préserver ses propriétés antioxydantes ainsi que ses ferments lactiques. La flore microbienne est intacte alors qu’elle disparaît au séchage.

Allergies au pollen

Pollen des abeilles et pollens du vent

Le pollen que les abeilles collectent n’est pas le même que celui qui se trouve dans l’air durant la saison des rhumes des foins. Les allergies au pollen sont provoquées par les pollens anémophiles (deux qui ne sont pas récoltés par les abeilles), cependant les pelotes de pollen d’abeilles peuvent en contenir en très faible quantité dû à leur présence dans l’environnement.

L’ingestion de pollens frais locaux récoltés en période de floraison des plantes aux pollens allergisants constitue une sorte de désensibilisation.

Le rôle du pollen d’abeilles contre les allergies provient de sa très haute teneur en vitamines et substances phytochimiques, qui stimulent le système immunitaire et les défenses naturelles de l’organisme. Le pollen d’abeille recèle par exemple de la quercétine, un flavonoïde au pouvoir antihistaminique.

Comment éviter de faire une allergie si on mange du pollen ?

Certaines personnes développent des réactions allergiques au pollen des abeilles, il est donc préférable de procéder à des vérifications avant d’en inclure dans votre alimentation. Placez un ou deux grains sous votre langue et laissez-les fondre dans votre bouche. Assurez-vous d’avoir un traitement anti allergique en cas de réaction.

Où acheter du pollen d'abeille ?

Il est facile de se procurer du pollen directement auprès des producteurs de miel. Il est important de s’assurer que le pollen a été réfrigéré, congelé ou lyophilisé après récolte.

Chez Naturapi nous proposons une gamme de pollens frais congelés en barquette, pollens de saule, de bruyère, de ciste ou encore de châtaignier, mais également du pollen sec en provenance directe de nos apiculteurs du Puy-de-Dôme. Il est vendu en pots en verre de 100g de pollen ou bien au kilo.

 

LA GELÉE ROYALE

Qu'est-ce que la gelée royale ?

La gelée royale est une substance très nutritive sécrétée par les jeunes abeilles nourricières. Elle est exclusivement produite par les abeilles elles-mêmes pour nourrir les larves qui deviendront reines, lors de leur développement et tout au long de leur vie.

Contrairement à d’autres produits de la ruche (miel, pollen, propolis…), qui proviennent des fleurs ou des arbres, la gelée royale est un produit sécrété directement par les jeunes abeilles, dites nourrices, qui ont entre 3 et 10 jours. Les jeunes abeilles disposent de glandes spécifiques qui sécrètent de la gelée royale ; elles s’atrophient en vieillissant. Toutes les larves sont nourries à la gelée royale pendant leurs trois premiers jours de vie. Seule la reine des abeilles est nourrie toute sa vie avec de la gelée royale. Les autres abeilles qui vivent dans la ruche s’alimentent pour leur part de miel et de pollen. La gelée royale est à l’origine de la différence physique entre les ouvrières et la reine, et a un impact sur la longévité : la reine est plus grande et vit plusieurs années contre quelques mois pour une ouvrière.

Une future reine aura une alvéole beaucoup plus grande pour se développer. Cette différence de taille sera l’indicateur auprès des ouvrières sur la possibilité de mettre ou non de la gelée royale auprès de la larve. L’apiculteur utilise cette caractéristique dans la production de la gelée royale en plaçant des larves dans de grandes alvéoles (appelées cupules) dans la ruche. Les ouvrières viennent déposer de la gelée royale pendant environ 3 à 4 jours auprès des larves. C’est après ce temps que l'apiculteur peut récolter la gelée royale.

Le travail minutieux de la dépose des larves dans les alvéoles, est appelé greffage, et doit être fait très minutieusement à la main. Toutes les étapes du travail du producteur de gelée royale, jusqu'à la récolte, demandent une attention toute particulière en raison de la rareté du produit et de sa fragilité.

Si la gelée royale est un produit onéreux, cela s’explique par le fait que sa récolte requiert une attention minutieuse et un timing précis, mais aussi et surtout car c’est un produit que l’on ne peut récolter qu’en toutes petites quantités. Une alvéole contient seulement environ 0,5g de gelée royale ! Environ 3,4 tonnes de gelée royale sont produites par an en France. (Observatoire du miel et de la gelée royale, 2020

Composition de la gelée royale

La gelée royale est une substance riche en nutriments. Elle est composée d’environ 66% d’eau, 13% de protéines, 15% de glucides, 5% d’acides gras et 1% d’oligo-éléments.

Comme le pollen, elle recèle un assortiment complet et équilibré d’acides aminés. Elle contient toutes les vitamines du groupe B et des traces de vitamine C. Elle est également constituée de collagène (la protéine principale de la peau, des cheveux, des ongles, des os et des veines chez l’Homme), ainsi que de plusieurs enzymes antioxydantes.

Comment prendre de la gelée royale ?

Aujourd’hui la gelée royale est largement commercialisée en tant que complément nutritionnel et transformée dans des préparations présentées sous forme de gélules, d’ampoules, de crèmes ou encore de poudre. La plupart de ces préparations contiennent des quantités faibles de gelée royale et ne sont donc pas une source alimentaire de nutriment mais plutôt des produits au pouvoir stimulant et facteurs de bien-être.

En cure, et pour bénéficier de tous ses bienfaits pour le système immunitaire, on préfèrera la consommation de la gelée royale gardée dans son état brut. A raison d’1g maximum par jour, (une petites spatule/dose est généralement fournie avec les cures de gelée royale), pendant 1 à 2 mois.

Son goût est cependant légèrement salé et amer, parfois un peu acide, ce qui peut freiner la prise des palais sensibles. Elle peut être mélangée à une cuillère à café de miel qui adoucira son gout si particulier.

Bienfaits de la gelée royale

Un grand nombre des compléments à base de gelée royale vendus aujourd’hui mettent en avant sa capacité à améliorer l’endurance, et à lutter contre la fatigue et combattre le surmenage et le stress.

En plus d’améliorer l’énergie, la gelée royale a une action protectrice sur le système cardiovasculaire, diminuant la tension et réduisant le LDL ou « mauvais cholestérol ».

Son utilisation la plus connue concerne la régénération des tissus :

En convalescence, après la grossesse, pour les personnes âgées souffrant de troubles de la mémoire, pour les sportifs, pour les enfants souffrant de retard de croissance osseuse ou de troubles du développement, après une fracture…

De nombreuses propriétés sont également attribuées à la gelée royale, parmi elles :

  •       Energie et endurance améliorées
  •       Résistance aux infections virales comme la grippe
  •       Stabilisation de la tension artérielle
  •       Traitement de l’anémie
  •       Rééquilibrage des taux de cholestérol

Pour le corps

La gelée royale possède également des usages cosmétiques. Elle stimule la production de collagène. Elle est utilisée pour favoriser l’élasticité de la peau, son renouvellement et sa régénération.

Elle est aussi de plus en plus souvent incorporée à des shampoings et après-shampoings pour stimuler la pousse des cheveux et les nourrir en profondeur.

Pour le changement de saison

Bien que l’on puisse faire une cure de gelée royale à n’importe quel moment de l’année, la meilleure période est l’automne, juste avant l’arrivée de l’hiver pour préparer le corps et lutter contre les épidémies.

On peut renouveler la cure en sortie d’hiver pour aider l’organisme à recharger des batteries.

Il est préférable de ne pas dépasser 2 cures par an, mais surtout d’espacer les cures de temps de « repos » de plusieurs semaines.

Contre-indications à la consommation de gelée royale ?

La gelée royale n’est pas toxique, elle a même une action dépurative. Cependant, elle est contre-indiquée dans les cas suivants :

  •       Cancer en phase aigüe
  •       Maladie d’Addison (insuffisance surrénale chronique)
  •       Asthme bronchique en crise
  •       Allergie à l’un des constituants

Elle peut aussi créer des désordres digestifs en cas de surdosage. Comme pour tous les produits de la ruche, testez d’abord une infime quantité pour vous assurer de l’absence de réaction allergique.

Conseils pour bien consommer la gelée royale

Gelée Royale: quelle provenance ?

Très fragile, la gelée royale doit être transportée avec d’infinies précautions pour qu’elle ne soit pas altérée par le chaud. La gelée produite en dehors de l’Union européenne est soit congelée, soit lyophilisée, pour être conservée et transportée. Elle est souvent transformée pour être intégrée à des compléments alimentaires, et notamment de la gelée royale en ampoules ou en gélules.

Pour une cure de gelée royale sans transformation, il est préférable de choisir une gelée royale française, issue de l’apiculture BIO ou conventionnelle, mais produite près de chez soi.

Il existe un organisme, le GPGR (Groupement des Producteurs de Gelée Royale) qui est détenteur d’un label GRF-Gelée Royale Française®, permettant de distinguer sur le marché, une gelée royale produite selon un cahier des charges rigoureux encadrant toute la production : de la ruche jusqu’au conditionnement.

La gelée royale biologique : un cahier des charges très strict

La gelée royale biologique fait l’objet d’une certification garantissant la provenance et le respect d’un cahier des charges strict de production par l’apiculteur récoltant :

Localisation des ruches, nourrissement, abandon de la pharmacopée chimique de synthèse : voici les principaux points réglementaires du cahier des charges de l’apiculture bio.

Le cahier des charges européen est basé sur la volonté d’assainir les pratiques agricoles pour tendre vers une amélioration globale et progressive de la qualité des aliments et une diminution des pollutions.

Comment conserver la gelée royale ?

La gelée royale fraîche doit être maintenue à l’abri de la lumière, au réfrigérateur car elle est rapidement altérée par la chaleur. Elle peut être conservée pendant 1 an, mais ses propriétés sont pleinement actives dans les 6 mois qui suivent la récolte.

Où acheter de la gelée royale ?

La gelée royale fraîche est un produit rare et fragile. Il est recommandé de se la procurer auprès des spécialistes des produits de la ruche ou alors directement auprès d’un apiculteur producteur de gelée royale, sans transformation ni ajout après sa sortie de la ruche.

Naturapi propose des cures de gelée royale non transformée, non congelée, en pots de 10g ou de 25g, provenant d’élevage locaux d’apiculteurs membres du GPGR.

Des préparations à base de gelée royale, comme la cure Apivital Complexe (fabriquée en Auvergne), la cure Energie vitale, des laboratoires Propolia, ou encore la cure gelée royale d’Apibella vous permettent de profiter des bienfaits de ce produit d’exception dans des formules prêtes à l’emploi, enrichies en miel et pollen pour un bon coup de boost avant l’hiver.