Naturapi

Les Ruches Warré

La petite ruche de 300 x 300 mm, retrouve ces dernières années un certain succès auprès des apiculteurs amateurs, souvent considérée comme une ruche traditionnelle. Tout comme la ruche Langstroth, la ruche Warré est utilisée en divisible, ce qui signifie que le corps et la hausse sont de mêmes dimensions. Elle peut être garnie de barrettes ou de cadres standards.

L’idée de cette ruche est de reconstituer le volume d’un arbre creux, ce qui la rend particulièrement confortable pour les abeilles, car sa forme est proche de l’habitat naturel de l’abeille. Ses éléments en bois sont de forme carrée, il suffit d’ajouter un plancher, une entrée de ruche et un toit pour en faire une ruche prête à l’emploi.

Vous trouverez dans notre catalogue cette petite ruche déclinée en plusieurs versions : en ruche complète, kit ruche ou encore en ruche vitrée.

Filtrer les produits
Loading...

À quel type d’apiculteur la ruche Warré est-elle adaptée ?

La Warré a été conçue pour diminuer les coûts et le travail au rucher. Elle est idéale pour une pratique de l’apiculture en amateur. En effet, la taille des éléments peut présenter un désavantage en cas de fortes miellées, notamment avec la Buckfast. Du fait de la fragilité des barrettes, souvent utilisées en ruche Warré, leur manipulation doit se faire avec beaucoup de soin et de douceur. Cette ruche est donc parfaite pour tous les amoureux des abeilles désireux de prendre leur temps et qui ne souhaitent pas étendre le nombre de leur ruche, ni transhumer, ni produire de grandes quantités de miel.

Quels sont les avantages de la ruche Warré ?

Cette ruche toute simple présente de nombreux avantages :

Avantage #1 : Faciliter la production de miel monofloral.

La Warré est particulièrement utile pour la production de miel monofloral du fait de sa petite taille. Même en cas de petites miellées, les abeilles remplissent l’élément de miel monofloral plus facilement contrairement à la Dadant, supérieure à la ruche Warré en taille. L’apiculteur ne peut récolter des cadres non operculés par les abeilles. Il faut alors qu’il s’arme de patience le temps que ces dernières finissent de recouvrir d’une fine couche de cire les cadres de miel. Une hausse Dadant est garnie d’un plus grand nombre de cadres qu’une ruche Warré. Les remplir demande donc aux abeilles plus de temps, et parfois plus de ressources ! De plus, si vos abeilles venaient à manquer de nectar de la fleur ciblée, il est possible qu’elles se mettent en quête d’autres fleurs. Les risques de mélange avec du miel d’autres fleurs augmentent alors. La ruche Warré étant plus petite, les abeilles remplissent et referment plus rapidement les cadres de miel. Ainsi, les mélanges avec du nectar d’autres fleurs sont bien plus rares.

Avantage #2 : Cadres adaptables.

Deux types de cadres peuvent être utilisés pour la Warré : cadres ou barrettes.

Les cadres : Les cadres de la Warré sont adaptables à tous les extracteurs du commerce, qu'ils soient tangentiels ou radiaires. Plus petits, ils dispensent même l’apiculteur de l’utilisation de fil pour fixer des feuilles de cire.

Les barrettes : L’utilisation de barrettes, de cadres sans fils ou de demi-cadres permet de favoriser une extraction du miel en pressage à froid. L'extraction au pressoir préserve les arômes du miel et réduit considérablement les coûts de fonctionnement d’une ruche. Quelques conseils : En cas de maniement trop brusque des barrettes ou lors du déplacement des ruches, les rayons peuvent rompre et se briser. Dès lors, un apiculteur qui souhaiterait transhumer ses ruches Warré utilisera sans conteste des cadres.

Avantage #3 : Meilleur hivernage.

La petite taille de la ruche Warré permet aux colonies de passer l’hiver plus facilement. Les abeilles se déplacent plus rapidement d’un cadre à l’autre. Ainsi, grâce à leur proximité avec les cadres de miel, ces dernières manquent rarement de denrée durant les froids intenses. Une petite colonie peut hiverner sur un seul élément, à condition de bien surveiller ses réserves de nourriture.

Avantage #4 : Facilitation de l’élevage.

La taille réduite de la Warré en fait un atout considérable pour l’élevage de reine comme pour la production de nouveaux essaims. La recherche de la reine est plus rapide du fait des cadres plus petits. 

Avantage #5 : Manipulations.

La ruche Warré est bien moins lourde que toutes ses consœurs. Elle permet des manipulations et des récoltes plus faciles et moins physiques.

Avantage #6 : Peu de matériel nécessaire pour sa conduite.

Son format unique est synonyme de rentabilité, car peu de matériel demeure inutilisé. Par ailleurs, leur taille réduite les rend facile à ranger et stocker pendant les périodes d’hivernage. Quelques conseils : Du fait de sa petite taille, il est impératif de veiller à ce que les réserves pour les abeilles soient abondantes pour l’hiver et à ce que l’espace soit suffisant pour le bon développement de votre colonie au printemps. De plus, en cas de fortes miellées, les cadres de la ruche Warré sont rapidement pleins. Pour éviter tout blocage de ponte de la reine, il est d’autant plus important de guetter le développement de la ruche et de placer de nouveaux éléments rapidement.

Histoire d’une ruche au format carré.

Émile Warré.

Nous devons la ruche Warré à Émile Warré, apiculteur et religieux de la fin du XIXᵉ siècle. Le corps religieux était souvent très lié à l’apiculture pour une raison simple : son besoin en cire d’abeille. Les bougies en cire ne dégagent pas de fumée, préservant ainsi les peintures des lieux de culte et les poumons des fidèles. L’abbé va avoir à cœur de créer une ruche familiale, c'est-à-dire destinée au peuple. Il espère ainsi relancer l’apiculture familiale sur le devant de la scène afin que le peuple puisse produire son propre miel. Warré considère l’apiculture comme une activité saine et reposante. En conséquence, ses recherches porteront sur la ruche idéale pour faciliter l’accessibilité de l’apiculture pour le peuple. Il aboutira à la ruche éponyme qu’il appellera dans un premier temps “ la ruche populaire”.

Une ruche pratique et écologique.

La ruche Warré est une ruche pratique pour l’amateur, mais également proche de la nature pour les abeilles. L’abbé a souhaité concevoir un corps dont le volume se rapprocherait de celui d’un tronc d’arbre, l’habitat naturel de l’abeille. Pour des questions de facilité de fabrication et d'utilisation, les éléments de cette ruche écologique sont de forme carrée. Deux éléments correspondent à 38 litres. Selon les études de Thomas Seeley, ce volume est très proche de celui recherché par les abeilles sauvages pour s'installer. Pour obtenir un volume de 40 litres, il aurait été judicieux pour l’abbé de choisir une hauteur de 22 cm au lieu de 21 cm. Cependant, il semble que ce dernier se soit attaché au nombre 21, très récurrent dans la vie d’une abeille ; une ouvrière naît en 21 jours, elle reste 21 jours au sein de la ruche et part 21 jours pour butiner à l’extérieur.