Naturapi

Les Ruches

Vous trouverez dans cette catégorie notre gamme de ruches, Dadant, Langstroth, Warré, Kenyane... déjà assemblées ou à composer vous-mêmes, ainsi que tous les accessoires, le traitement du bois et l'isolation. Dans les Ruches complètes : retrouvez nos packs prêts à l'emploi avec un prix rond à l'unité, parfaits pour se lancer. Dans la Sélection Pro : les ruches composées bénéficiant de tarifs dégressifs. De 1 à 100 ruches ou plus, il y a forcément le modèle qu'il vous faut !

La Qualité Naturapi : nous avons toujours privilégié pour nos ruches un assemblage à tenons, qui leur confère une solidité sans égale et une grande longévité. Issus de forêts gérées durablement, le pin maritime et le cryptoméria dans lesquels sont réalisées nos ruches sont rigoureusement sélectionnés pour leur qualité, ils sont solides et peu noueux. Nous travaillons avec la même usine depuis toujours. Sa production est entièrement consacrée aux ruches, ce qui lui confère un excellent savoir-faire et une grande réactivité. Déclinées dans de nombreux formats, nos ruches peuvent aussi être adaptées à vos besoins spécifiques, pour cela, n’hésitez pas à nous contacter nous ferons toujours notre possible pour vous proposer la qualité au meilleur prix.

* SELECTION PRO * les Ruches complètes Les Ruches Dadant 10 Les Ruches Dadant 12 Les Ruches Dadant 8 Les Ruches Langstroth Les Ruches Warré Les Ruches Traditionnelles Cadres de Ruches Les Ruchettes Traitement du bois Isolation et Partitions Support de Ruches Quincaillerie

Retrouvez nos deux références phares pour la Dadant 10 ; notre ruche Natureco, en pin solide et peu noueux, et notre Naturalight, en cryptoméria plus léger que le plastique et très isolant. Pour toute commande d’autres modèles de ruches, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone.

Vous avez également la possibilité de commander vos ruches sur mesure, à partir de 100 pièces d’éléments de ruche et de 1000 cadres. De plus, vos cadres de ruches pourront être marqués de votre numéro d’apiculteur : une excellente solution anti-vol !

QUELLE RUCHE CHOISIR ?

Tous les modèles de ruche ne se conduisent pas de la même manière. Votre choix du type de ruche dépendra de ce que vous souhaitez réaliser : obtenir une production de miel importante, agrandir un cheptel, conduire une ruche traditionnelle qui s’approche le plus possible de la nature, etc. De plus, les techniques et les manipulations ne sont pas les mêmes si vous conduisez une ruche Warré ou Dadant par exemple.

Celle qui prédomine le marché apicole est sans conteste la ruche Dadant. À ce titre, nous avons apporté un soin particulier à la conception de notre modèle de ruche Dadant 10, autant sur leur assemblage à tenons, que sur leur solidité et leur durabilité. Tous ces éléments réunis leur confèrent un excellent rapport qualité prix sur le marché. Devant leur succès, nous avons décliné ces techniques d’assemblage à la Dadant 5, Dadant 6, Dadant 8, Dadant 12, Langstroth 10, Lusitana et autres nuclei de fécondation.

Différents types de ruche.

Ruche Dadant 

La Ruche Dadant 10 cadres est certainement la plus utilisée en Europe. Créée par Charles Dadant, la ruche éponyme permet une conduite dite “au cadre” : les cadres mobiles sont ajoutés ou retirés en fonction de la taille de l’essaim et son dynamisme. Leur nombre peut également varier selon les températures extérieures et les ressources alimentaires du moment autour du rucher. Son corps suffisamment volumineux permet le stockage de miel en quantité suffisante pour faire face aux besoins de la colonie durant la période hivernale.

Ruche Warré

La ruche Warré a été conceptualisée par l’abbé Émile Warré. Ce dernier avait pour ambition de démocratiser l’apiculture, attribuant à cette dernière de nombreuses vertus pour le bien-être du corps et de l’esprit. Le volume de la ruche se veut le plus proche possible du volume d’un tronc d’arbre creux, habitat naturel des abeilles. Un essaim d’abeilles s'établit naturellement sur 8 cadres. Fort de ce constat, Warré garnit alors sa ruche de 8 cadres mobiles ou 8 barrettes. Tous les éléments de la Warré sont identiques et forment un carré parfait. Les dimensions intérieures d’un élément sont de 30 x 30 cm.

Ruche Langstroth

Inventée par le père de l’apiculture américaine Lorenzo Lorraine Langstroth, cette ruche éponyme est très appréciée par les apiculteurs professionnels. En effet, Langstroth, professeur, pasteur et apiculteur, a pensé une ruche aux éléments interchangeables. Le corps et la hausse ont des dimensions identiques et ces derniers sont garnis d’un modèle de cadre unique.

Ruche Voirnot

La ruche Voirnot est une des rares ruches entièrement cubiques. Ses dimensions sont de 36 x 36 x 36 cm. Inventée par le prêtre lorrain Jean-Baptiste Voirnot, elle a connu des heures de gloire dans l’est de la France. Contrairement à ses consœurs, la ruche Voirnot est de moins en moins utilisée, même si elle est préférée dans certaines régions.

Ruche horizontale ou Kenyane

Ce type de ruche allongée trouve ses origines dans les troncs d’arbres creux laissés au sol dans lesquels les abeilles sauvages se logeaient. Les plus téméraires et les plus gourmands les déplaçaient pour les rapprocher de leur habitation et profiter des récoltes de miel. La ruche horizontale moderne est née en 71, conçue par Dr Maurice V. Smith et Dr Goudon Townsend suite à la commande de l’Agence Canadienne de développement international. Le cahier des charges se présente ainsi : la ruche doit être construite avec des matériaux simples et s’adresser à des personnes qui ne connaissent pas l’apiculture. Ces premières ruches furent installées au Kenya. Les ruches horizontales mesurent en général 1 m de long et leurs côtés sont inclinés de 120° afin d’éviter l’accrochage des rayons aux parois. Bien souvent, une des parois est vitrée pour observer l’activité de la colonie sans l’ouvrir.

Ruche Lusitana

La ruche Lusitana est la plus répandue au Portugal, issue de la région de Rio Mau. Elle est imaginée par le père Manuel Tavares de Sousa. Il l’imagine avec des anses sur les côtés du corps de ruche pour faciliter son transport. Ses dimensions plus petites que les ruches Langstroth, Dadant et Layens déjà très populaires à l’époque, sont jugées mieux adaptées à la race d’abeille locale.

Ruche traditionnelle et ruche panier

Les ruches traditionnelles comme les ruches panier ou ruches paille sont rarement utilisées pour l’apiculture classique et la récolte de miel. Elles sont aujourd’hui utilisées comme abri pour les abeilles sauvage, la récupération d’essaim ou tout simplement en décoration !

Apiculteur débutant ou confirmé : un choix de ruche différent.

Beaucoup de professionnels font le choix d’une ruche standard, facilement conciliable avec du matériel de miellerie. Posséder du matériel apicole standard permet aux professionnels une gestion plus facile. D’autres prioriseront les ruches qui leur conviendront mieux en termes de volume et qui s’adapteront le mieux aux climats de leur région. Certains modèles de ruche comme la Langstroth ou la Voirnot sont rois dans quelques provinces. Aucuns professionnels qui souhaitent vendre de grandes quantités de miel ne se tournent vers la ruche traditionnelle, (Warré, Kenyane, ruche tronc…) En revanche, un amateur peut tout aussi bien choisir une ruche standard qu’une ruche plus naturelle : son choix déterminera la façon de la conduire comme la production de miel attendue.

Nous avons établi un système de notation pour vous orienter au mieux dans le choix de votre ruche. Attention, il n’y a pas règle immuable en ce qui concerne l’apiculture ! Nos conseils ont pour seul but de vous guider vers la ruche qui répondra le mieux à vos attentes. Ces notes sont à contrebalancer avec d’autres facteurs, notamment le climat et le potentiel mellifère de votre région.

Pour choisir au mieux : 
++++ : parfaitement adaptée
+++ : plutôt bien adaptée
++ : moyennement adaptée
+ : pas du tout adaptée

Ruche Dadant

Opter pour une ruche Dadant présente de nombreux avantages. Son format standard permet de trouver du matériel apicole compatible facilement : hausse, cadres, grille à reine, extracteur… Elle est la ruche phare de notre enseigne. Il existe différentes tailles pour la Dadant, toutes conditionnées par leur nombre de cadres. Si les Dadant 5 et 6 sont de la taille de ruchettes et sont rarement utilisées pour la production de miel, ce n’est pas le cas pour les Dadant 8, 10 et 12.

Ruche 12 cadres

Certains apiculteurs dans les régions de montagne privilégient le corps de ruche garni de 12 cadres mobiles afin d’augmenter d’autant plus les réserves de miel.

Avantages :

  • Hivernage plus facile grâce à d’importantes réserves de miel
  • idéale en zone montagneuse et pour les essaims populeux, 
  • bonnes récoltes.

Inconvénients :

  • Plus lourde lors des récoltes, 
  • transhumance plus difficile, 
  • demande une attention particulière pour les essaims plus faibles.

Apiculteur professionnel : ++
Apiculteur amateur : +++

Ruche 10 cadres

La taille de ruche la plus courante est la Dadant 10. Elle s’adapte facilement sur presque tout le territoire français. La ruche Dadant est souvent choisie par les professionnels grâce à son bon rapport "temps passé sur la ruche/production de miel". Son corps de ruche contient 10 cadres mobiles au format Dadant et représente un volume de 54 litres. Le corps de ruche mesure 500 x 430 x 315 mm et son bois a une épaisseur de 25 mm. Au moment de la miellée, des hausses d’une hauteur de 170 mm sont placées sur le corps.

Avantages :

  • Facile à transhumer,
  • s’adapte à différents climats,
  • bonnes récoltes,
  • matériel apicole compatible facile à se procurer (grille à reine, cadres, etc.),
  • idéal pour étendre son rucher.

Inconvénients :

  • Tailles de cadres différents pour la hausse et le corps.

Apiculteur professionnel : ++++
Apiculteur amateur : ++++

Ruche 8 cadres

Si la ruche Dadant 10 est très rentable en termes de production de miel, il est peut-être intéressant pour l’apiculteur amateur, tout comme le professionnel de se tourner vers la ruche Dadant 8, plus facile à conduire. Plus petite, les abeilles montent plus vite dans la hausse, comparée à une ruche 10 cadres. L’essaim est donc plus dynamique et offre de bonnes récoltes de miel. Les transhumances et les manipulations sont plus faciles grâce à sa légèreté. Elle prend moins de place sur les plateaux des camions ou dans les fourgons. Elle permet également un meilleur hivernage, en raison de son volume plus faible. Aussi, le besoin de partitionner se fait moins sentir. Comparée à une ruchette, le risque d’essaimage est plus faible. Les essaims ont suffisamment d’espace pour se développer.

Avantages :

  • Plus légère lors de la récolte,
  • facile à transhumer, 
  • convient très bien aux régions plus chaudes,
  • bonnes récoltes.

Inconvénients :

  • À surveiller pour éviter un risque d’essaimage par rapport à une Dadant 10,
  • taille de cadres différents entre hausse et corps.

Apiculteur professionnel : +++
Apiculteur amateur : ++++

Ruche Warré

La ruche Warré est une ruche traditionnelle, écologique et respectueuse des abeilles. Elle ne nécessite pas un grand investissement. Elle connaît ses dernières années un franc succès auprès des amateurs. Également disponible avec une face vitrée sur son corps de ruche, elle permet de suivre l’évolution de la colonie. Elle est particulièrement appréciée pour sa légèreté et sa maniabilité. Elle vous permet de choisir entre deux types de cadres : les cadres mobiles classiques et les barrettes. Avec les cadres, l’amateur pourra effectuer une extraction radiaire ou tangentielle. Il pourra extraire le miel des barrettes par pressage.

Pratiquer l’apiculture en ruche Warré demande tout de même une bonne connaissance. La pratique apicole d’une ruche divisible diffère de la ruche Dadant. On appelle ruche divisible une ruche dont les éléments sont de même taille.

Avantages :

  • Plus légère et facile à manipuler (munie de poignées),
  • conçue pour le respect de la vie des abeilles,
  • ne nécessite pas un grand investissement,
  • matériel apicole compatible facile à se procurer grâce à sa popularité (grille à reine, cadres, etc.),
  • ruche divisible.

Inconvénients :

  • Demande un bon niveau de connaissance sur la manière de conduire une ruche divisible.

Apiculteur professionnel : +
Apiculteur amateur : ++++

Ruche Langstroth

La Langstroth est particulièrement pratique pour les apiculteurs professionnels. Plus maniable et plus petite, elle est souvent préférée pour les transhumances. La Langstroth prend également moins de place sur les plateaux des camions ou dans les fourgons. Avec un seul modèle de cadre à gérer, la manipulation des cadres est facilitée comparée à la Dadant.

Cependant, étant une ruche divisible, un élément Langstroth rempli de cadres miel est inévitablement plus lourd qu’une hausse Dadant au moment de la récolte. Un corps de ruche Langstroth bien garni pèse jusqu’à 30 kg contre les 17 à 20 kg d’une hausse Dadant. Généralement les adeptes de la Langstroth sont des apiculteurs professionnels. Ils ont tout le matériel apicole et les appareils nécessaires pour les soulever et les déplacer.

Avantages :

  • Facile à transhumer,
  • convient très bien aux régions plus chaudes,
  • ruche divisible,
  • bonnes récoltes.

Inconvénients :

  • Plus lourde lors des récoltes,
  • hivernage plus difficile en zones montagneuses ou plus froides à cause du manque de réserve.

Apiculteur professionnel : ++++
Apiculteur amateur : +++

Ruche Voirnot

La ruche Voirnot s’adapte particulièrement bien à la montagne grâce au volume et la forme carrée de son corps de ruche. Grâce à ces atouts, les abeilles résistent bien au froid et disposent d’importantes réserves. Les cadres cependant trop larges ont tendance à être collés contre les parois. Sortir les cadres est alors plus difficile et demande un soin particulier.

Avantages :

  • Convient aux zones montagneuses,
  • convient très bien aux régions plus chaudes,
  • bonnes récoltes.

Inconvénients :

  • Matériel apicole compatible de plus en plus difficile à trouver,
  • la manipulation des cadres est plus délicates.

Apiculteur professionnel : ++
Apiculteur amateur : ++

Ruche Langstroth

La Langstroth est particulièrement pratique pour les apiculteurs professionnels. Plus maniable et plus petite, elle est souvent préférée pour les transhumances. Avec un seul modèle de cadre à gérer, la gestion des cadres est facilitée comparée à la Dadant.

Cependant, étant une ruche divisible, un élément Langstroth rempli de cadres miel est inévitablement plus lourd qu’une hausse Dadant au moment de la récolte. Un corps de ruche Langstroth bien garni pèse jusqu’à 30 kg contre les 17 à 20 kg d’une hausse Dadant. Généralement les adeptes de la Langstroth sont des apiculteurs professionnels. Ils ont tout le matériel apicole et les appareils nécessaires pour les soulever et les déplacer.

Avantages :

  • Facile à transhumer,
  • convient très bien aux régions plus chaudes,
  • ruche divisible,
  • bonnes récoltes.

Inconvénients :

  • Plus lourde lors des récoltes,
  • hivernage plus difficile en zones montagneuses ou plus froides à cause du manque de réserve.

Apiculteur professionnel : +++
Apiculteur amateur : +

Ruche Voirnot

La ruche Voirnot s’adapte particulièrement bien à la montagne grâce au volume et la forme carrée de son corps de ruche. Grâce à ces atouts, les abeilles résistent bien au froid et disposent d’importantes réserves. Les cadres cependant trop larges ont tendance à être collés contre les parois. Sortir les cadres est alors plus difficile et demande un soin particulier.

Avantages :

  • Convient aux zones montagneuses,
  • convient très bien aux régions plus chaudes,
  • bonnes récoltes.

Inconvénients :

  • Matériel apicole compatible de plus en plus difficile à trouver,
  • la manipulation des cadres est plus délicates.

Apiculteur professionnel : ++
Apiculteur amateur : ++

Ruche Kenyane

Si vous êtes manuel, il est facile de mettre sur pied une ruche horizontale. Les abeilles construisent dans la ruche des rayons de cire en une succession de tranches dans la longueur du corps de la Kenyane. Dans cette configuration, le couvain se place souvent vers l’entrée de la ruche et s’étend selon la saison sur 5 à 10 rayons. Cette ruche est utilisée pour une récolte de cueillette. Cela signifie que l’apiculteur va prélever un ou deux cadres de miel operculé pour lui, et le remplacer par des cadres avec une amorce de cire pour que les abeilles les étirent.

Avantages :

  • Ruche traditionnelle naturelle,
  • idéale pour observer les colonies d’abeilles,
  • confortable grâce à sa hauteur sur pieds,
  • sa position en hauteur lui garantit une meilleure ventilation et isolation de l’humidité,
  • récolte de cueillette.

Inconvénients :

  • Faible récolte de miel,
  • les cadres sont très fragiles et demande une manipulation soignée,
  • la transhumance est impossible.

Apiculteur professionnel : -
Apiculteur amateur : +++